Hector Berlioz – Le roi de Thulé
Genre Pop

LYRIC
Le roi de Thulé

Autre fois un Roi de Thulé
Qui jusqu'au tombeau fut fidèle
Reçut à la mort de sa belle
Une coupe d'or ciselé;

Comme elle ne le quittait guères
Dans les festins les plus joyeux
Toujours une larme légère
À sa vue humectait ses yeux

Ce prince à la fin de sa vie
Lègue ses villes et son or
Excepté la coupe chérie
Qu'à la main il conserve encor;
Il fait à sa tablе royale
Asseoir ses Barons еt ses Pairs
Au milieu d'une antique Salle
D'un Château que baignaient les mers

Le buveur se lève et s'avance
Auprès d'un vieux balcon doré
Il boit et soudain sa main lance
Dans les flots le Vase sacré;

IL tombe tourne l'eau bouillonne
Puis se calme bientôt après
Le vieillard pâlit et frissonne
Il ne boira plus désormais

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *